Print
 
Les locataires de la capitale britannique regardent le prix des locations ridiculement coûteux avec une larme à l’œil.
Mais cela pourrait être bien pire !

 

Une étude menée par le bureau Statista pour le journal City A.M estime que Londres ne serait que la 11e ville la plus chère du monde. San Francisco est en tête du classement avec des locataires qui paient leurs loyers presque deux fois celui des londoniens. A Londres, les locataires paient en moyenne £2.30 par square foot (environ 29.26€ par m2). Il en est de même pour les habitants de Zurich et Los Angeles. Ils sont tous trois battus par les habitants de San Francisco et New York : en effet, ils doivent respectivement payer £3.98 par square foot (soit 50.60€/m2) et £3.81 par square feet (soit 48.42€/m2). Les locataires londoniens sont aussi devancés par les habitants d’Hong Kong, Dubaï, Singapour, Washington DC, Genève et Sydney.   

 

Les chiffres ont également montré qu’un londonien célibataire doit gagner en moyenne £39,876.00 par an (soit £3,323.00 par mois - 47,095.00€ par an ou 3,925.00€ par mois) afin de se permettre un appartement pour eux-mêmes, tandis que les familles ont besoin d'un revenu de £75,663.00 par an (soit £6,305.00 par mois – 89,356.00€ par an ou 7,446.00€ par mois) pour louer une maison. A San Francisco, afin de louer un appartement, un célibataire doit en moyenne gagner à peine £70,000.00 par an (soit £5,833.00 par mois – 82,714.00€ par an ou 6,893.00€ par mois) contre £132,000.00 par an pour une famille qui voudrait louer une maison (soit £11,000.00 par mois – 155,933€ par an, soit 12,994€ par mois).

  

Pour rappel, le loyer moyen londonien est tout de même £750 (886€) plus chère que dans le reste du pays. Les locataires de la capitale britannique ont donc quand même le droit de se plaindre… un peu.