A travers la Grande-Bretagne, les loyers ont en moyenne augmenté de 1,6% pour atteindre un prix moyen de £927 par mois (soit environ 1055). Cela reste la plus faible augmentation de ces sept dernières années selon le Countrywide Monthly Lettings Index.

 

 Les loyers dans le nord de l'Angleterre ont augmenté plus vite que ceux du sud de la région, tandis que Londres est passée de la deuxième croissance locative la plus rapide à la troisième plus lente. Le coût moyen de la location d'une maison dans la capitale a diminué de 2,9% par rapport à l'année dernière, la plus forte baisse depuis mars 2009.

 

 Le ralentissement du marché des propriétés à louer a pour cause l'augmentation du nombre de logements neufs disponibles à la location. Au cours de l'année, le nombre moyen de logements locatifs disponibles a augmenté de 12% dans l'ensemble du pays par rapport aux 12 mois précédents. Alors que chaque région a vu une augmentation des propriétés disponible, Londres a connu la plus forte croissance, avec 22% de plus de logements à louer par rapport à 2015. Face à un plus grand choix, les locataires ont été en mesure de négocier le prix.

 

source : property-reporter