La baisse de 0,6% à Londres entre Août et Septembre a été provoquée par de fortes baisses de la valeur dans les arrondissements les plus chers.

Alors que 11 des 12 arrondissements les moins chers ont connu une croissance annuelle à deux chiffres sur les prix des maisons en 1 an, les cinq arrondissements les plus chers ont tous connu des baisses annuelles de prix.

Une baisse de 16,5% a été enregistré à Camden, à cause des prix de vente des appartements anormalement élevés en 2015, et une baisse de 6,8% dans l'arrondissement le plus cher, Kensington et Chelsea, avec un prix moyen de 1.659.888 £.  Greater Londres a été la région la moins performante entre Août et Septembre avec un prix moyen en baisse de 0,6% à 580.930 £.